9. Agriculture urbaine et périurbaine vers l’autosuffisance alimentaire

  1. Soutenir l’agriculture écologique de proximité, à domicile, collective et commerciale, notamment par des modifications réglementaires (par exemple : potagers de façade, élevage de poules, jardins communautaires et collectifs, forêts nourricières, îlots en permaculture, serres publiques, etc.)
  2. S’engager à ce que la sélection des végétaux plantés en ville favorise les espèces indigènes qui offrent au moins une fonction nourricière, nectarifère, textile, etc.;
  3. Travailler activement à l’adoption d’une politique visant à assurer, développer et soutenir l’autosuffisance alimentaire.
  4. Soutenir la création de bibliothèques de semences.
  5. Offrir des formations de culture potagère, de compostage, d’identification de plantes indigènes et d’insectes bénéfiques comme pollinisateurs.